quand tu fais ton cinéma
il est en moi
comme un soupir novice
une petite rengaine ordinaire
qui roule au super 8
après ce trop longtemps d'amour
museau contre museau
à force de te trouver belle
il glisse en moi sa frénésie
resterai-je l'idiot du monde
quand vous serez déjà loin
cette bobine
petite rumeur à la course du temps
et toi de mon cœur