sans le chien qui gratte à ma porte
que suis-je encore ?
et pour quelle compagnie ?
ce temps serré
qui traverse ma pensée
n'est-il pas fait pour l'oubli
et pour le souvenir
seul restera le silence de la patte ?