ma belle lurette

je suis celui de peu
non dit de grand chemin
à la fortune des mots
ceux là qui vont par deux
et nos baisers qui poussent

celui qui souffle encore
sur la braise cent fois
qui roule et qui protège
ta pelote du froid
de ce bon bout de temps
et nos baisers qui toussent

je suis du petit prince
toute l'éternité
la gueule du silence
celui qu'on voit debout
d'un rien venue
cette petite laine à la mèche du vent
mais à hauteur d'enfant