quand le rien du jour
et son petit rond de lumière
seront enfin réunis
couchés là sur papier baryté

nous en aurons fini
d'avril
l'image se tiendra d'elle même
au seul mot en devenir
la voix de tous ainsi révélée

le travail du noir
séchera alors au fil de la chambre
cet entre nous acide

nos retouches finiront en poussière
et nos pensées glacées et humides