j'ai bu la coupe d'un ciel d'esbroufe
rêvé d'un corps incandescent
tout agité encore du drap de nos félicités anciennes

j'ai comme un demi-mal qui vient de bien plus loin
regardé en toi la chambre devenue
cet épais vacillant portant le souvenir
chargé de soirs et de matins fidèles

sous le tirant fleuri de l'instant
pauvre vieillard saturé
une partie d'homme à la porte des apparences
renonce au feu meurtri du voyage

cent mots sans bouche
tel un reflet tendre de la moindre des choses
nos cœurs à se confondre ont arrangé le reste
comme un geste soudain mais qui ne s'entend pas