peut-être le bruit
le poète immobile
a choisi
nos bras ballants
pour poser son silence

de l'autre
il nous apprend le meilleur des lèvres
comme un trait incertain
dresserait sa parole

son étoile est perdue
qui règle nos morceaux de fatigue
et nous retrouve vifs
les yeux pleins et cernés
aux doigts ferrés de la nuit