au jardin du flou
traîne un fieffé tourment
dans ce capharnaüm humide
la brume appelle à disparaître
il faut toute la science du nuage
pour la faire sienne

sapin pluvieux
peu importe l'aiguille
au vent qui te plie
en son voyage oblique

inspecte le temps qu'il faut
aux planches de la terre
désormais plus courte que le jour
la nuit est à la fois la clé et la serrure