en voilà bien
des milles et des cents
en voilà bien de la poésie

affranchi du réel
le petit monsieur du marché
ne t'a pas reconnu
a craché sur ton soir

pourtant
je lui avais parlé de toi toute la nuit

c'est dans l'ordre des choses
peut-être avait-il déjà franchi la ligne
et plus rien à te dire ?

en voilà bien de la poésie
des milles et des cents
toi de retour à tes pénates

à leur trottoir à leur talent
les chinoises du faubourg
accueillent aussi le dernier client
d'un crachat sur un bout de trottoir

d'une fraternité augmentée
manière de signature
qui en vaut bien une autre
elles s'en donnent à cœur joie