l'un dans l'autre
à ce champ de pagaille
l'inachevé toujours
et la plume des vents
couvent le feu sacré
d'un ciel bleu pour rien
qui nous met au présent