à l'ombre de tes yeux
au chahut de la vie
la nature appelle
au bleu

défaite
au ciel de mars
elle s'en vient boire
de franc matin
celui de ton regard