vaille que vaille
j'ai toujours un chat mort
au coin des yeux
j'en perds parfois le nord

sans tomber une maille
dans son entier laborieux
la nuit reste sur moi
massive et froide

je reste
par-devers elle
plus glacé qu'une étoile