il me souvient de toi
comme une pose

cette marée jalouse
et le vent fou

ce petit coup de côte
à mon dernier caillou

il me souvient de toi
ce presque rien

comme une prose

toi