condamnée à la vie immobile
ce n'est déjà plus moi
que cette destinée des sens

prise de vue
l'infini dans mon absence
sous peine de n'être rien

est-ce le monde dispersé qui me voit
ou son contraire

que mon œil écoute


poucet