franc marin
je t'en ferais bien voir des choses

cette solitaire à la poésie de combat
tirant des bords au sacre bleu

elle te fera des yeux de contact
avec l'air de ne pas y toucher

tu porteras alors ma zone d'ombre
toujours sur le devant
comme un accident de lumière