garde-fous
d'innombrables en marge

les quais s'étourdissent
tout allongés de sentiments

trop foule
en marche
en marée noire

ne retenir de l'immobile

trop folle
et lâche
au marché noir

l'abandon sûrement