qu'as-tu fait de ma bouche
te rappelleras-tu les serments et la fièvre
le front pâle et la hanche où les rêves se couchent
qu'as-tu fait de l'errance aux mots chargés de lèvres
qu'as-tu fait de ma bouche

devrai-je encore te suivre
apprendre à faire silence
et m'en remplir les yeux
puisque tu ne sais plus ce que parler veut dire