prends garde à tes regards
                   ICI
              saisi au plus secret
dans l'autre siècle
REPOSE
       de qui t'enlève
une OMBRE
sans reproche
                       et l'inouï ému
  aussi loin qu'un endroit
                SOLITAIRE éperdue
aujourd'hui ne sait rien
                         et je ne suis personne
"Attends moi longtemps"