quite hectic

sous les printemps brûlants
on joue à closes paupières
on rêve d'une terrasse oubliée
de cet instant de nous
en d'autres boulevards

because the night

pourvu que tu te fasses belle
moi qui ne sais pas te toucher

le bas des reins a envahi Paris
sous le lin blanc que le matin inonde
les rondeurs se regardent en boucle
même la Seine est blonde

bloom the gloom

excès de zèle
le cœur est aux bribes
nés de travers d'une bouche élargie
les mots lâchent leur chien de soif et de boue