dans l'épluchure des formes
tout est en route

la bouche tardive entre de plain-pied
dans la langue d'urgence

au fracas sans étendard
le vent fou enroule un nom dans ma chemise
de quelques pensées fendues
il dénoue le lien de ce qui passe

épaisseur froide qui ralentit le monde
l'élan contrarié est au triangle de l'entaille de l'éveil et du doute

tout est en route
la vie penche plus haut que de coutume
l'occurrence des corps est à la couture urbaine

l’alliage des mots est en délicatesse avec l’aloi
sa part de néant rejoint la pierre de touche
et conduit l'orfèvre à sa précieuse densité

dans l'effacement et le retrait
la nuit élargie imprime son ultimatum
au centre des choses

itinérant
fin compagnon de l'abord
toi qui t'accordes aux paroles de l'autre
je choisis ton visage pour savoir où je suis