n'écrire rien que nécessaire
porter au rang d'œuvre
le texte brisé

dans l'arrondi où rien ne ment
entendre ce qui s'égoutte
la page qui ne peut se lire

altérité
au temps des concordances sournoises
la rumeur où le monde se mire
se paye de mots

le feu lointain
au verbe amuïs
luit d'un éclat en retour
son désir sourd au profond de la nuit

aux mailles du silence
n'écrire rien que nécessaire
et porter au rang d'œuvre
le texte brisé