toi
ma fidèle
mon embrasée docile
aux ombres circonflexes

ma belle histoire d'amour
aux hanches contrariées

toi qui me contourne
pour mieux me rattraper
jalouse
comme un petit pardon

la tradition superflu
aux souvenirs d'aubaine
me voue aux gémonies

toi
enfin
qui rend ma nuit bénévole
mille et une fois je t'aurais aimée sans retour