il est venu le temps de l'araignée
le temps du seuil et de la toile

sur les hautes falaises
le coquelicot renaît du lin couché

comme un contraire à l'évidence
il réunit la lande hirsute
que l'herbe mange

dans les filets
aussi

la lumière
se ramasse
sur des mots
bleu passé
que les marées entassent