Je me nettoie les yeux
au bain marie.
Pour se dissoudre
à la Grande Ourse
faut laisser fondre
le rituel
faut respecter le protocole
sans faire de mousse.

J'ai,
pour le moi de retard
un sucre lent
une solution in,
qui s'éternise.
Je croise le fer
et me recueille à l'antidote.
A jeun, je joue
et la mort fine
me camisole,
puis me décante à l'ordinaire.

Je n'ai plus peur
de la chaleur humaine,
d'essuyer la rumeur,
les traces de carbone
sur
l'acier des tuyères
la cage d'ascenseur...

Pour diluer la fibre
des rêves angora,
faut laisser fondre
le rituel,
hors je
payer le prix
de l'acte gratuit.

J'ai donné ma parole
au dilemme
et le poison pilote,
balise l'envergure,
la grande ébullition
des amours co-sanguines.

Je suis prêt
pour la performance
au mercure imposé.
Etourdir mes obscures
sur un écran total,
dans le plus simple appareil
recharger l'instrument
se glisser dans l'armure.

J'ai,
sous les ongles,
une terre affranchie
à la fosse commune,
une date limite.
Laisser tomber la fièvre
passer en manuel.

Je me nettoie les yeux
au bain marie.
Pour se dissoudre
à la Grande Ourse
faut laisser fondre
le rituel
faut respecter le protocole
sans faire de mousse.