En avant, en arrière...
Encore un jour debout,

La nuit ancienne glisse sa main froide
dans l'arbre creux des impatiences.

Le lit étroit restitue une aumône polyphonique
d'une parfaite mélancolie.

Sa cicatrice cardinale soumise à la densité d'un rêve encore tiède,
Semble une écriture partielle, en suspension...

Une longue hésitation à la symétrie impudique
Que retient un bras amer
L'aube natale aux mille et une sutures.

Tout ce qui la regarde est tout ce qui me touche.
J’ai moins de souvenirs que si c'était demain.

En avant, en arrière,
Encore un jour debout ...