Mon cœur a pris la mouche,
La mouche s’est échappée,
Emportant avec elle,
Tous les secrets d’un monde.
Elle a tissé avec
Une voile au vent,
Qui l’emporte peut-être
Par delà l’océan.
Mais le vent est méchant
A déchiré l’azur.
La voile s’est perdue
Dans l'orage et l'aurore
Seul un petit nuage
A chevelure d'or
Garde de l'ingénue
La trace du passage

(Digne les bains - 1978)